Les rôles respectifs du profil d'intempéries

Les rôles respectifs du profil d'intempéries

Auteur : Patrick Lachassagne, Marina Alazard, Benoit Dewandel, Robert Wyns

Réference / revue : ResearchGate

Date de la publication/parution : 28 Février 2017

Les rôles respectifs du profil d'intempéries et des fractures tectoniques dans la structure et le fonctionnement des aquifères carbonés thermo-minéraux cristallins

Les hydrosystèmes cristallins thermo-minéraux et carbo-gazeux (CTMCG) sont bien connus pour leur importance économique dans des domaines tels que les activités thermiques, les activités thermales et l'embouteillage de l'eau minérale naturelle (NMW).

De tels systèmes sont habituellement associés à une forte complexité structurelle, qui est rarement caractérisée en détail ou en robustesse. Cette recherche porte sur un hydro système CTMCG associé à un graben péri-alpin.

Une approche multidisciplinaire avec un très large ensemble de données et de méthodes - la modélisation géologique avec géophysique et données géologiques à partir d'affleurements et de plusieurs forages, données hydrodynamiques, hydrochimie, modélisation hydrogéologique et géochimique - révèle des résultats très nouveaux et permet de construire un modèle conceptuel robuste.

L'aquifère à l'origine de l'eau minérale naturelle carbogasse est la couche stratiforme fracturée de 100 à 125 m d'épaisseur du profil d'altération de la roche cristalline (granite). Il forme un aquifère inertiel assez grand et épais qui peut être modélisé numériquement, de façon similaire à un milieu poreux. La majorité des failles tectoniques agissent comme des limites imperméables qui divisent cet aquifère en une dizaine de compartiments allongés qui ont été délimités avec précision.

Ces défauts tectoniques sont perméables seulement le long de deux petites zones qui ont également été localisés avec précision. Ces zones perméables alimentent certains compartiments de l'aquifère avec de l'eau glucidique profonde, hautement minéralisée, qui se mélange avec de l'eau "plus fraîche" et forme le NMW exploité.

Ces résultats peuvent être généralisés et en particulier démontrer une forte opposition entre hydrosystèmes CTMCG à faible inertie sans réservoir souterrain, car le profil d'altération a été érodé, et hydrosystèmes à haute inertie comme celui étudié.


https://www.researchgate.net/publication/313800925_Respective_roles_of_the_weathering_profile_and_the_tectonic_fractures_in_the